Biographie /

A propos de Jean-Frédéric

Né au Togo en 1985, il est installé à Lomé. Plasticien autodidacte jusqu'en 2005, année où suite à une exposition à Notsè, il sera remarqué par Paul AHYI, Professeur d'arts et sculpteur de renommée internationale, qui le prendra dans son atelier. Il y restera trois ans s'initiant à l'art moderne africain, utilisant des techniques comme celle du « Zota » (l'art par le feu), se familiarisant à la sculpture monumentale et à la céramique entre autres.

En 2007

Jean-Frédéric participe à l'exposition « Forêt des artistes » à la résidence de l'ambassadeur de France de Lomé.

En 2008

Jean-Frédéric expose à l'Institut Goethe de Lomé ; la même année il collabore avec l'actrice performer allemande Anne TISMER.

En 2010

Jean-Frédéric est invité à Berlin pour travailler en résidence avec des artistes allemands.

En 2011

Jean-Frédéric expose successivement à l'Institut Goethe de Bruxelles et de Paris, à Berlin au Centre Arena Flutgraben.

En 2013

Jean-Frédéric est sélectionné et participe au 2ème Symposium International de Sculpture sur Bois de Libreville au Gabon.

En septembre 2013

Jean-Frédéric a été le représentant officiel du Togo pour la sculpture aux septièmes jeux de la Francophonie qui se sont déroulés à Nice en France.

En 2014

Jean-Frédéric expose ses sculptures au côté du maitre Plasticien-designer Kossi Assou à la Délégation de l'Union européenne de Lomé.

En mars 2016

Jean-Frédéric a participé au symposium de sculpture de la Journée Mondiale (World Wood Day) à Kathmandu au Népal.

En juillet 2017

Jean-Frédéric sera représentant officiel du Togo pour la sculpture aux huitièmes jeux de la Francophonie qui se dérouleront à Abidjan en Côte d'Ivoire.

 

Il y a dans l'œuvre de cet artiste une ambivalence permanente qui se reflète dans chaque toile, dans chaque sculpture. Tout est à double sens, à tel point que certaines de ses sculptures peuvent retournées et prendre un sens complète différent...

Chez lui, ce n'est ni coquetterie, ni prouesse technique.

C'est dû au fait que son inspiration est profondément ancrée en terre africaine, il est baigné de spiritualité et immanquablement deux s'affrontent. Il cherche à les relier, à les réunir dans les œuvres qu'il réalise.

Il y a chez lui ce que Bergson qualifiait d'élan vital et qui finit par transcender un pessimisme qui trouve son origine dans les turbulences politiques et les conditions de vie et les conditions de vie pas toujours optimales.

Un artiste à découvrir !